28 décembre 2014Pas de commentaires

SHINING, Stephen King

shining est l’un des roman les plus célèbre de Stephen King. il a été adapté au cinéma par Stanley Kubrick.

l’histoire est celle de Jack Torrance, sa femme Wendy et leur fils Danny. Jack, alcoolique, c’est fait renvoyer de son poste de professeur dans un grand collège. un ami lui propose de garder l’ Overlook, un hôtel de luxe dans les montagnes rocheuses, pendant l’hiver.

quelques jours plus tard, sa famille et lui arrivent a l’hôtel. Danny a alors 5 ans, il voit des choses que les ne voient pas. le cuisinier, Dick Hallorann, lui avoue que lui est Danny font partie des rares personnes qui ont le « don », sorte de 6ème sens. Il le met en garde contre les étranges événements qui se sont déroulés à l’ Overlook…

la neige se met à tomber… L’Overlook est coupé du reste du monde…

Posté dans : Romans par
28 juin 2014Pas de commentaires

Liste # 1

Bonjour !

Voilà ma liste pour cet été :

1/ La bd ALCYON de Christophe Ferreira et Richard Marazano, éditions Dargaud.
Deux ados partent à la recherche d’un collier mythique pour sauver leur patrie. Poursuivis par les harpies, ils continuent leur chemin…

2/ Le roman LES AUTODAFEURS de Marine Carteron, éditions du Rouergue.
Un affontement millénaire pour préserver le plus grand secret du monde ! Auguste et Césarine se retrouvent embarqués malgré eux dans cette guerre. Génial !

3/ Le roman MONSIEUR KIPU de David Walliams, éditions Albin Michel.
Chloé a l’interdction suprême de parler à Monsieur Kipu, le sans-abri qui dort devant chez eux parce que bon, on ne va pas se mélanger quand même !

4/ Le roman LE GARCON QUI VOLAIT DES AVIONS d’Elise Fontenaille, éditions du Rouergue.
Adapté d’un fait divers, l’histoire hallucinante d’un ado américain qui volait, entre autre, des avions !

5/ Le manga PLUTO de Naoki Urasawa et Ozamu Tezuka, éditions Kana.
Un manga génial, tout simplement !

Voilà !
Morgane (la libraire de l’Atelier)

Posté dans : Autres par
17 mai 2014Pas de commentaires

LA MAFIA DU CHOCOLAT, Gabrielle Zévin

La mafia du chocolat_Gabrielle Zévin

 

Résumé :

La fille chérie du défunt parrain du chocolat n’a que faire de son héritage. Pour elle, la vie doit être une routine absolue. Aller au lycée, prendre soin de son frère adoré et de sa grand-mère mourante. Et surtout, éviter Gable, parfait loser et ex-petit ami. Oui, tout allait bien jusqu’à ce que cet imbécile de Gable soit empoisonné par le chocolat issu de la fabrique illégale de Balanchine. Que la police la croie coupable, passe encore. Qu’elle se retrouve à la une des journaux télévisés, inévitable. Qu’on la harcèle au lycée en la traitant de criminelle, d’accord. Mais voir revenir dans sa vie sa famille mafieuse au complet est le pire des châtiments. Anya se demande si elle ne va pas devoir renoncer aux cours et sortir son revolver, histoire de mettre de l’ordre dans ses affaires…

 

Avis :

 Gabrielle Zevin est une auteur que j’avais déjà repéré avec « Je ne sais plus pourquoi je t’aime », également paru dans la collection Wiz des éditions Albin Michel. J’ai toujours lu beaucoup de bien sur ce roman et, même si je n’ai toujours pas eu l’occasion de le découvrir, j’ai pu faire la connaissance de cette auteur grâce à « La mafia du chocolat ». Celui-là aussi me tentait bien, et j’ai passé un très bon moment en le lisant !

Sincèrement, j’ai accroché avec Anya dès le départ. Le ton donné par l’auteur est vraiment très bon, sans prétention, simple mais accrocheur, et j’ai tout de suite adhéré au caractère de l’héroïne. C’est quelqu’un qui, du haut de ses seize ans, a vécu bon nombre de choses difficiles en raison des activités illégales que menaient son père, mort assassiné. Elle a la tête sur les épaules, le sens des responsabilités et a de grandes valeurs, surtout familiales. J’ai beaucoup aimé la relation qu’elle entretient avec chacun de ses proches : avec sa grand-mère, qui m’a beaucoup touché et m’a souvent fait rire ; avec son frère, avec qui elle est très protectrice – parfois un peu trop, selon les dires de celui-ci ; et avec sa sœur, qui est elle aussi très attachante. Sans compter Scarlet et Win, que j’ai beaucoup aimé également et qui sont d’un grand soutien pour Anya. Bref, l’auteur nous offre, à travers son histoire, un nombre assez important de personnages auxquels on s’attache assez rapidement, et j’ai beaucoup aimé sa façon de présenter leurs relations. Ils semblent si réels qu’on ne peut que les adorer :)

Au niveau de l’intrigue, même si je m’attendais à quelque chose de plus étoffé en actions, je n’ai pas été déçue. L’auteur prend le temps, par-ci par-là, de nous expliquer la société qu’elle a créé, avec les rationnements de certains produits, l’interdiction d’autres, mais son récit ne croule pas sous les explications. Elle ne s’attarde que très peu sur certains évènements, certains faits, certains détails, ce qui pourrait déranger mais donne, en fait, un bon rythme à l’histoire. Son écriture est vraiment agréable et son récit est prenant, très facile à lire ! Et puis, il faut dire qu’en plus d’être sympathique, l’idée est originale… un monde sans chocolat ? Non mais quelle horreur… on comprend sans mal pourquoi la production continue, même dans l’illégalité xD J’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir tout ça.

Et puis, tout ceci mis à part, il y a tout ce qui entoure le bouquin, les thèmes que l’auteur a insérés à son histoire. L’héritage familial, les responsabilités, la contrebande, l’importance du regard des autres et de la notoriété – pour certains, en tout cas. Bref, toutes ces petites choses que l’on retrouve quelle que soit l’époque et qui sont ici traités de façon très juste.

Pour résumé, eh bien, c’est une lecture qui m’a surpris mais m’a beaucoup plu. Au lieu d’une histoire plombée par d’innombrables complots politiques, j’ai découvert un premier tome rempli de sentiments très divers, qui pose de très bonnes bases pour une suite prometteuse… ! L’auteur sait captiver son lecteur dès le départ et, même si certains rebondissements ne sont pas vraiment surprenants, ils ont le mérite de retenir notre attention jusqu’à la fin. Et de nous donner envie de poursuivre la trilogie… :)

17 mai 2014Pas de commentaires

LA DECISION, Isabelle Pandazopoulos

La Décision d’Isabelle Pandazopoulos

 

Résumé :

 

Aujourd’hui, je vous parle d’un livre de chez Gallimard Jeunesse, dans la très bonne collection Scripto, « La décision » d’Isabelle Pandazopoulos, paru en Janvier 2013.

Un matin, Louise, brillante élève de Terminale S, a un malaise en plein cours de math. Quelques minutes plus tard, elle accouche seule d’un enfant dont elle ne savait rien, qu’elle n’a pas attendu et encore moins désiré.

Louise a fait un déni de grossesse ; elle n’a jamais remarqué qu’elle était enceinte. Plus étrange encore, elle dit n’avoir jamais couché avec personne.

Qui est le père de cet enfant ? Quelle place lui faire dans sa vie ? La mère de Louise semble vouloir tout décider pour elle ; elle dit que garder ce bébé serait de la folie. Mais est-ce que Louise pourrait décider elle-même ? Il faudrait aussi éclairer le mystère du père et de la conception de cet enfant, ce qui ne sera pas facile. Une chose est sûre, pour y arriver elle aura besoin de tout le soutien possible.

 

Avis :

 

J’ai choisi ce livre par rapport à l’originalité du thème abordé : le déni de grossesse. Un sujet dont on entend de plus en plus parler mais qui reste tabou et mystérieux malgré tout. J’étais vraiment curieuse de découvrir comment ce sujet délicat allait être abordé dans un roman jeunesse.

Pendant tout le roman, l’auteur décrit le cheminement de Louise pour arriver à prendre La décision concernant son bébé : doit-elle le garder et l’élever ou le confier à l’adoption ? Mais comment prendre une décision aussi difficile alors qu’elle n’a pas eu les 9 mois de la grossesse pour comprendre et réaliser qu’elle allait donner naissance à un enfant?

Il s’agit d’une histoire complexe, non seulement il y a déni un de grossesse mais également un mystère concernant le père de l’enfant et l’histoire de sa conception, secret qui ne sera dévoilé qu’à la fin du roman.

Dans ce livre, l’auteur ne se contente pas de donner le point de vue de Louise mais donne également celui de sa famille, ses amis du lycée, du personnel médical et paramédical qui l’entourent. Il montre ainsi à quel point l’entourage de la jeune fille est également touché par son déni de grossesse. Au début j’ai été un peu déstabilisée par le choix de l’auteur car je m’attendais à avoir une histoire racontée par Louise, d’un point de vue interne. J’ai finalement trouvé cette approche très intéressante car les témoignages sont donnés avec beaucoup de maturité, de réflexion, de remise en question de la part de chacun des personnages.

J’ai beaucoup aimé ce petit roman plein d’émotions, décrites avec beaucoup de justesse sans en faire trop mais également avec beaucoup de pudeur. L’histoire de Louise m’a beaucoup touchée. L’état de choc dans lequel elle est suite à son accouchement est très bien décrit. L’auteur est arrivé à me faire ressentir les émotions de Louise et sa souffrance lors de cet évènement qui a bouleversé sa vie.

En résumé, je vous conseille ce livre d’Isabelle Pandazopoulos pour la sincérité des témoignages et pour l’approche du déni de grossesse sans cliché, tout en émotion.

Posté dans : Romans par Tags : , , , , ,
14 février 2014Pas de commentaires

SOBIBOR, Jean Molla

Dix-sept ans, un bel âge ? Pour Emma, c’est tout le contraire : en quelques mois, elle perd sa grand-mère, quitte son amoureux, vole au supermarché. Elle maigrit beaucoup. Volontairement. Pourquoi ? Elle-même ne le sait pas vraiment. Tout bascule le jour où elle découvre un vieux journal intime dont la lecture l’entraîne dans une douloureuse enquête sur le rôle de ses grand-parents pendant la Seconde Guerre mondiale …

Mon avis :

J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre. Il est juste magnifique. Il est dur (ne le lisez pas si vous savez que vous ne pourrez pas tenir) mais c’est très intéressant de voir le point de vue d’un bourreaux, et d’une jeune fille vivant les conséquences de la guerre aujourd’hui, alors que cela fait une soixantaine d’année qu’elle s’est fini.

Posté dans : Romans par Tags : , ,
28 janvier 2014Pas de commentaires

LES AILES D’ALEXANNE T1, Anne Robillard

Après la mort de ses parents, Alexanne Kalinovsky, quinze ans, est confiée à sa tante Tatiana dont elle ignorait jusqu’alors l’existence. Rapidement, l’adolescente constate que cette vieille dame n’est pas une personne ordinaire… Elle vit seule dans un immense manoir aux multiples chambres parfumées à l’encens, garnies de chandelles et d’anges. Découvrant peu à peu l’histoire de ses origines et ses dons particuliers, Alexanne lève le voile sur l’héritage étrange dont sa famille l’avait tenue éloignée. Mais des événements inattendus viendront compromettre sa quête spirituelle. Car les bonnes fées ne sont pas toujours celles qu’on croit…

Mon avis :

J’ai adoré ce livre ! J’aime déjà beaucoup l’auteur, et ce livre est merveilleux. Vraiment, si vous avez le temps, lisez-le ! Bonne lecture

Posté dans : Romans par
25 janvier 2014Pas de commentaires

NOUVELLE VIE TM ; ET AUTRES RECITS, Pierre Bordage

Les avancées de la science fascinent et inquiètent Pierre Bordage. Écrivain de science-fiction reconnu, il se demande jusqu’où l’Homme pourra aller au nom du progrès. Abordant cette thématique, les cinq nouvelles de ce recueils font mouche : clonages, société hyper industrialisée, vente de patrimoine génétique, chasse à l’homme grandeur nature … Bienvenue dans les « nouvelles vie » de Jérémie Quint, P’tit Tom, Emna, Azem, et des frères du G5.

Mon avis :

Ces nouvelles sont intéressantes, mais elles ne sont pas extraordinaires. J’ai apprécié ce livre, mais je ne l’ai pas beaucoup aimé. Cependant, ce n’ai pas parce que moi je ne l’ai pas aimé, que vous ne l’aimerez pas. Bonne lecture :)

Posté dans : Romans par
24 janvier 20141 Commentaire

DELIRIUM T1, Lauren Oliver

Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme le plus grand des maux. Un monde où tous les adultes de 18 ans subissent une opération du cerveau pour en être guéris. A quelques mois de subir à son tour « la Procédure », Lena fait une rencontre inattendue… Peu à peu elle découvre l’amour et comprend, comme sa mère avant elle, qu’il n’y a pas de plus grande liberté que laisser parler ses sentiments. Même si cela implique d’abandonner ses certitudes…
« Ils prétendent qu’en guérissant de l’amour nous serons heureux et à l’abri du danger éternellement. Je les ai toujours crus. Jusqu’à maintenant. Maintenant, tout a changé. Maintenant, je préférerais être contaminée par l’amour ne serait-ce qu’une seconde plutôt que vivre un siècle étouffée par ce mensonge.

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé ce livre. L’histoire est vraiment bien et je devais me forcer à le fermer pour dormir un peu la nuit :p. A lire ! Bonne lecture :)

Posté dans : Romans par
24 janvier 2014Pas de commentaires

Sorcière T1, CATE TIERNAN

Il se passe quelque chose en moi que je ne comprends pas. Je vois, je sens les choses différemment. J’accomplis des choses dont les gens normaux sont incapables. Des choses puissantes, des choses magiques. Ça me fait peur. Je n’ai jamais choisi d’étudier la sorcellerie. Par contre, je commence à me demander si la sorcellerie ne m’aurait pas choisie.

Mon avis :

J’ai ADORE ce livre. L’histoire est prenante et, ce qui est intéressant, c’est que la magie semble faire partie du monde réel, ce qui est assez spéciale. Enfin bref, ce livre est génial. Bonne lecture :)

Posté dans : Romans par
22 janvier 2014Pas de commentaires

LE SILENCE DES AGNEAUX, Thomas Harris

Un psychopathe surnommé Buffalo Bill, sème la terreur en s’attaquant à des femmes, toutes de la même taille, qu’il tue, scalpe et écorche. Sur les indication de son patron, Clarice Starling, une jeune élève flic, étudiante en sciences du comportement, est chargée de se rendre dans un hôpital psychiatrique pour y rencontrer Hannibal Lecter.
Grand criminel, Lecter est un sociopathe qui dévore certaines de ses victimes. Mais c’est aussi un psychiatre génial qui possède sans doute la clé qui permettra d’expliquer les terribles exploits de Buffalo Bill. Clarice le sait, mais lui, sait qu’elle le sait. Alors, s’engage être elle et lui, un curieux et diabolique jeu du chat et de la souris. Lecter donne des indices -Vrais ou faux? Veut-il contribuer à l’arrestation du tueur fou ou au contraire, égarer la police sur de fausses pistes? Le temps presse: Buffalo Bill vient d’enlever la fille du sénateur. Et voici que, sur ces entrefaites, Lecter parvint à s’échapper, tuant à nouveau…

C’est un thriller psychologique, mais pas sur le sang, mais vraiment psychologique (il n’y a pas de sang contrairement à ce que l’on pourrait penser pour un thriller). L’histoire est juste super prenante et on se pose toujours des questions. Dès qu’une énigme est résolue, une autre arrive derrière. La relation entre Clarice et le Dc Lecter est juste… je sais trop comment m’exprimer. Ce livre est super bien et dans un style très différent de ce que je lis habituellement (du fantastique avec des mondes parallèles ou des vampires, loups-garou etc…)
je le conseille néanmoins au plus âgés genre vers 13/14 ans pour bien saisir toutes les subtilités de la relation entre Clarice et Dc Lecter qui est juste formidable.

Posté dans : Romans par Tags : ,