, 'opacity': false, 'speedIn': , 'speedOut': , 'changeSpeed': , 'overlayShow': false, 'overlayOpacity': "", 'overlayColor': "", 'titleShow': false, 'titlePosition': '', 'enableEscapeButton': false, 'showCloseButton': false, 'showNavArrows': false, 'hideOnOverlayClick': false, 'hideOnContentClick': false, 'width': , 'height': , 'transitionIn': "", 'transitionOut': "", 'centerOnScroll': false }); })
17 mai 2014Pas de commentaires

LA MAFIA DU CHOCOLAT, Gabrielle Zévin

La mafia du chocolat_Gabrielle Zévin

 

Résumé :

La fille chérie du défunt parrain du chocolat n’a que faire de son héritage. Pour elle, la vie doit être une routine absolue. Aller au lycée, prendre soin de son frère adoré et de sa grand-mère mourante. Et surtout, éviter Gable, parfait loser et ex-petit ami. Oui, tout allait bien jusqu’à ce que cet imbécile de Gable soit empoisonné par le chocolat issu de la fabrique illégale de Balanchine. Que la police la croie coupable, passe encore. Qu’elle se retrouve à la une des journaux télévisés, inévitable. Qu’on la harcèle au lycée en la traitant de criminelle, d’accord. Mais voir revenir dans sa vie sa famille mafieuse au complet est le pire des châtiments. Anya se demande si elle ne va pas devoir renoncer aux cours et sortir son revolver, histoire de mettre de l’ordre dans ses affaires…

 

Avis :

 Gabrielle Zevin est une auteur que j’avais déjà repéré avec « Je ne sais plus pourquoi je t’aime », également paru dans la collection Wiz des éditions Albin Michel. J’ai toujours lu beaucoup de bien sur ce roman et, même si je n’ai toujours pas eu l’occasion de le découvrir, j’ai pu faire la connaissance de cette auteur grâce à « La mafia du chocolat ». Celui-là aussi me tentait bien, et j’ai passé un très bon moment en le lisant !

Sincèrement, j’ai accroché avec Anya dès le départ. Le ton donné par l’auteur est vraiment très bon, sans prétention, simple mais accrocheur, et j’ai tout de suite adhéré au caractère de l’héroïne. C’est quelqu’un qui, du haut de ses seize ans, a vécu bon nombre de choses difficiles en raison des activités illégales que menaient son père, mort assassiné. Elle a la tête sur les épaules, le sens des responsabilités et a de grandes valeurs, surtout familiales. J’ai beaucoup aimé la relation qu’elle entretient avec chacun de ses proches : avec sa grand-mère, qui m’a beaucoup touché et m’a souvent fait rire ; avec son frère, avec qui elle est très protectrice – parfois un peu trop, selon les dires de celui-ci ; et avec sa sœur, qui est elle aussi très attachante. Sans compter Scarlet et Win, que j’ai beaucoup aimé également et qui sont d’un grand soutien pour Anya. Bref, l’auteur nous offre, à travers son histoire, un nombre assez important de personnages auxquels on s’attache assez rapidement, et j’ai beaucoup aimé sa façon de présenter leurs relations. Ils semblent si réels qu’on ne peut que les adorer :)

Au niveau de l’intrigue, même si je m’attendais à quelque chose de plus étoffé en actions, je n’ai pas été déçue. L’auteur prend le temps, par-ci par-là, de nous expliquer la société qu’elle a créé, avec les rationnements de certains produits, l’interdiction d’autres, mais son récit ne croule pas sous les explications. Elle ne s’attarde que très peu sur certains évènements, certains faits, certains détails, ce qui pourrait déranger mais donne, en fait, un bon rythme à l’histoire. Son écriture est vraiment agréable et son récit est prenant, très facile à lire ! Et puis, il faut dire qu’en plus d’être sympathique, l’idée est originale… un monde sans chocolat ? Non mais quelle horreur… on comprend sans mal pourquoi la production continue, même dans l’illégalité xD J’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir tout ça.

Et puis, tout ceci mis à part, il y a tout ce qui entoure le bouquin, les thèmes que l’auteur a insérés à son histoire. L’héritage familial, les responsabilités, la contrebande, l’importance du regard des autres et de la notoriété – pour certains, en tout cas. Bref, toutes ces petites choses que l’on retrouve quelle que soit l’époque et qui sont ici traités de façon très juste.

Pour résumé, eh bien, c’est une lecture qui m’a surpris mais m’a beaucoup plu. Au lieu d’une histoire plombée par d’innombrables complots politiques, j’ai découvert un premier tome rempli de sentiments très divers, qui pose de très bonnes bases pour une suite prometteuse… ! L’auteur sait captiver son lecteur dès le départ et, même si certains rebondissements ne sont pas vraiment surprenants, ils ont le mérite de retenir notre attention jusqu’à la fin. Et de nous donner envie de poursuivre la trilogie… :)

17 mai 2014Pas de commentaires

LA DECISION, Isabelle Pandazopoulos

La Décision d’Isabelle Pandazopoulos

 

Résumé :

 

Aujourd’hui, je vous parle d’un livre de chez Gallimard Jeunesse, dans la très bonne collection Scripto, « La décision » d’Isabelle Pandazopoulos, paru en Janvier 2013.

Un matin, Louise, brillante élève de Terminale S, a un malaise en plein cours de math. Quelques minutes plus tard, elle accouche seule d’un enfant dont elle ne savait rien, qu’elle n’a pas attendu et encore moins désiré.

Louise a fait un déni de grossesse ; elle n’a jamais remarqué qu’elle était enceinte. Plus étrange encore, elle dit n’avoir jamais couché avec personne.

Qui est le père de cet enfant ? Quelle place lui faire dans sa vie ? La mère de Louise semble vouloir tout décider pour elle ; elle dit que garder ce bébé serait de la folie. Mais est-ce que Louise pourrait décider elle-même ? Il faudrait aussi éclairer le mystère du père et de la conception de cet enfant, ce qui ne sera pas facile. Une chose est sûre, pour y arriver elle aura besoin de tout le soutien possible.

 

Avis :

 

J’ai choisi ce livre par rapport à l’originalité du thème abordé : le déni de grossesse. Un sujet dont on entend de plus en plus parler mais qui reste tabou et mystérieux malgré tout. J’étais vraiment curieuse de découvrir comment ce sujet délicat allait être abordé dans un roman jeunesse.

Pendant tout le roman, l’auteur décrit le cheminement de Louise pour arriver à prendre La décision concernant son bébé : doit-elle le garder et l’élever ou le confier à l’adoption ? Mais comment prendre une décision aussi difficile alors qu’elle n’a pas eu les 9 mois de la grossesse pour comprendre et réaliser qu’elle allait donner naissance à un enfant?

Il s’agit d’une histoire complexe, non seulement il y a déni un de grossesse mais également un mystère concernant le père de l’enfant et l’histoire de sa conception, secret qui ne sera dévoilé qu’à la fin du roman.

Dans ce livre, l’auteur ne se contente pas de donner le point de vue de Louise mais donne également celui de sa famille, ses amis du lycée, du personnel médical et paramédical qui l’entourent. Il montre ainsi à quel point l’entourage de la jeune fille est également touché par son déni de grossesse. Au début j’ai été un peu déstabilisée par le choix de l’auteur car je m’attendais à avoir une histoire racontée par Louise, d’un point de vue interne. J’ai finalement trouvé cette approche très intéressante car les témoignages sont donnés avec beaucoup de maturité, de réflexion, de remise en question de la part de chacun des personnages.

J’ai beaucoup aimé ce petit roman plein d’émotions, décrites avec beaucoup de justesse sans en faire trop mais également avec beaucoup de pudeur. L’histoire de Louise m’a beaucoup touchée. L’état de choc dans lequel elle est suite à son accouchement est très bien décrit. L’auteur est arrivé à me faire ressentir les émotions de Louise et sa souffrance lors de cet évènement qui a bouleversé sa vie.

En résumé, je vous conseille ce livre d’Isabelle Pandazopoulos pour la sincérité des témoignages et pour l’approche du déni de grossesse sans cliché, tout en émotion.

Posté dans : Romans par Tags : , , , , ,
24 août 2013Pas de commentaires

CE QUE J’AI VU ET POURQUOI J’AI MENTI, Judy Blundell

Le titre ainsi que le résumé m’ont énormément intrigué. C’est donc avec l’envie de découvrir ce qui a bien pu pousser l’héroïne, Evie, à mentir que je me suis lancée dans cette histoire. J’ai débuté ma lecture en me laissant transporter dans cette atmosphère post deuxième guerre mondiale.

Véritable roman noir, nous suivons Evie dans sa quête à l’âge adulte. Nous rentrons en pleins dans son coeur, suivons ses émotions… Il est tellement bien écrit ! Et puis le lieu, noir, intriguant… Ce livre se lit d’un traite, nous allons de rebondissements en rebondissements, jusqu’à la fin. La chose la plus merveilleuse dans ce livre c’est surtout que la fin n’en est pas vraiment une : l’auteur nous laisse penser ce que nous voulons, comme si nous étions Evie. 

Bref, si vous ne l’avez pas encore lu, lisez-le !

26 février 2013Pas de commentaires

LA BALADE DE YAYA, Jean-Marie Omont et Golo Zhao

La balade de YAYA
Lorsque la guerre sème le désordre dans toute la Chine et Yaya, la petite fille d’un riche commerçant rencontre Tuduo, un petit garçon des rues. Tous les deux, ils vont tenter de fuir Shanghai…
La balade de YAYA est une B.D. avec de superbes dessins et de magnifiques couleurs !

Posté dans : BD / Mangas par Tags : , , ,
5 février 20133 Commentaires

TERRIENNE, Jean-Claude Mourlevat

Tout commence sur une route de campagne… Après avoir reçu un message de sa soeur, disparue depuis un an, Anne se lance à la recherche…et passe de « l’autre côté ». Elle se retrouve dans un monde parallèle, un ailleurs dépourvu d’humanité, mais où elle rencontre cependant des alliés inoubliables. Pour arracher sa soeur à ce monde terrifiant, Anne ira jusqu’au bout, au péril de sa vie. Et se découvrira elle-même : Terrienne.

23 novembre 20121 Commentaire

AVALON HIGH, Meg Cabot

Avalon High

- Meg Cabot-

Elaine, 17 ans, est nouvelle au lycée d’Avalon. Brillante et posée, elle est vite repérée par Will, le très populaire capitaine de l’équipe de foot, et s’intègre assez aisément. Mais bientôt Elaine ne cesse de voir un peu partout des réminiscences de la légende du Roi Arthur et sent qu’une tragédie est en train de se nouer. Elaine s’éprend de Will, dont elle découvre que le premier prénom est Arthur. Saura-t-elle être sa Dame du Lac, celle qui le sauvera ? Lui faire oublier la trahison de sa fiancée, qui s’est amourachée de son meilleur ami ? Empêcher que son demi-frère l’assassine ?

Ce livre est une histoire d’amour (j’adore les Love Stories !), qui revisite l’histoire du roi Arthure (en plus moderne).

7 novembre 20123 Commentaires

VANGO, Timothée de Fombelle

VANGO 

- Timothée De Fombelle -

« Paris, 1934. Devant Notre-Dame une poursuite s’engage au milieu de la foule. Le jeune Vango doit fuir. Fuir la police qui l’accuse, fuir les forces mystérieuses qui le traquent. Vango ne sait pas qui il est. Son passé cache de lourds secrets. Des îles siciliennes aux brouillards de l’Ecosse, tandis qu’enfle le bruit de la guerre, Vango cherche sa vérité. »

J’avais beaucoup aimé Tobie Lolness, et j’ai adoré ce bouquin là ! L’histoire est intéressante, et plus on avance, plus on s’attache aux différents personnages, plus on veut connaître la vérité sur Vango. Une trame d’histoire dirigé d’une main de maître pour nous intriguer au maximum, en nous titillant également, à travers les rencontres fortuites entre des personnages qui ne se connaissent pas et qui, pourtant, s’ils s’apostrophaient…
Le cadre historique donne un certain intérêt au bouquin également.
J’ai adoré le personnage d’Ethel (j’ai d’ailleurs pris son prénom en guise de pseudo ) ! Bref, un bon bouquin à lire !

Posté dans : Romans par Tags :
27 octobre 20125 Commentaires

L’ANNEE OU TOUT A CHANGE, Jill Hucklesby

« À 13 ans, Amy est championne de natation. Quand elle ne s’entraîne pas, elle adore danser sur son lit en chantant, une brosse à cheveux en guise de micro. Selon elle, un smoothie à la fraise est ce qui se rapproche le plus du paradis. Surtout quand elle la partage avec sa meilleure amie, Sophie. Mais un samedi matin, alors qu’Amy fait du shopping, sa vie bascule en une seconde. Dès lors, elle devra se battre pour tout réapprendre : nager, rire, et même aimer. »

Posté dans : Romans par Tags : , ,